Le blog de Méthodo Campus : Pratique et théorie des méthodes d'apprentissage

Compréhension : passer par l’oral pour mieux comprendre l’écrit et pour mieux lire

La compréhension des textes écrits est stratégique pour réussir ses études et son insertion pro. Or pour faciliter la lecture de l'écrit, il suffit souvent de revenir à l'oral.
un jeune homme crie dans un mégaphone tout en lisant un journal papier

Vous galérez pour lire un texte, une notice ou des documents car vous avez du mal à les comprendre ? La vue d’un gros « bouquin » vous fait fuir ☹ ? Bref, nous n’aimez pas lire.

S’il ne s’agissait que de la lecture loisir, aucun problème. Comme dit le proverbe, « tous les goûts sont dans la nature ». On peut donc préférer jouer au foot, pratiquer la danse ou s’engager pour la préservation des océans.

Bien lire pour réussir ses études et son insertion

Mais la lecture 🤓 est aussi un outil incontournable dans la vie scolaire, sociale et professionnelle. Du collège au supérieur, il faut lire des documents pour en tirer des connaissances, comprendre les consignes, et souvent répondre par écrit aux questions posées😣 ! Une difficulté de lecture peut alors devenir un boulet que l’on va traîner durant toutes ses études et sa vie professionnelle 😈. Et cela même si l’on s’oriente vers des filières scientifiques et techniques (Eh oui !).

La lecture impacte même la réussite en maths

Une étude* a ainsi montré que près de la moitié des difficultés rencontrées en mathématiques étaient liées à un manque de compréhension ! L’étude en question portait certes sur des enfants de 10 ans. Mais d’autres études** montrent que même à l’âge adulte, les « mauvais lecteurs » ont de moins bons taux d’insertion professionnelle et de plus faibles salaires que les autres.

* : Etude de Piia Maria Vilenius-Tuohimaa, Kaisa Aunola et Jari-Erik Nurmi, 2008 : « L’association entre les problèmes mathématiques et la lecture-compréhension.
** : Par exemple l’étude PIAAC (équivalent de l’enquête PISA pour les adultes) 2012.

Pourquoi l’oral peut vous aider à dompter l’écrit

Installée à son bureau devant un livre ouvert, une étudiante a du mal à comprendre ce qu'elle lit.

Heureusement, vous pouvez améliorer votre compréhension de l’écrit et l’efficacité de votre lecture👍. Comment ? Certes, il n’y a pas de solution unique. Car les mécanismes en jeu dans la lecture sont complexes et peuvent différer d’une personne à l’autre.

Mais un premier outil peut faciliter à la fois la compréhension de ce qu’on lit, et l’expression écrite. C’est le passage par l’oral 💬 .

Comment avez-vous appris votre langue maternelle ? En écoutant 👂 vos parents et vos proches vous parler, vous faire répéter des mots, vous raconter des histoires 😍, etc. Comment avez-vous acquis votre premier vocabulaire ? D’abord en babillant, en criant 😮, en articulant des mots qui vous ont permis de vous exprimer et d’entrer en relation avec les autres📢. Vous avez ainsi acquis une compréhension de plus en plus large et précise de la langue.

Puis vous avez appris à lire, et pour cela à déchiffrer des lettres, des syllabes et des mots . Au début, vous vocalisiez à voix basse ce que vous lisiez. Puis on vous a dit de lire en silence🤫. Et vous n’avez jamais réussi à comprendre aussi bien en lisant qu’en entendant une personne vous parler 😕.
Alors pourquoi ne pas repasser par l’oral pour mieux comprendre l’écrit ?

Lire à voix haute aide à mieux comprendre

Face à son écran d'ordinateur, une jeune femme lit à voix haute ce qu'elle lit sur son écran d'ordinateur.

Face aux difficultés de lecture des nombreux élèves, l’Education nationale recommande désormais de pratiquer dans les classes la lecture à voix haute. Dans les classes de primaire où l’on apprend à lire, cela aide les élèves à associer ce qui est écrit (les « graphèmes ») et ce qu’on entend (les « phonèmes »). « La lecture à haute voix par les élèves a un effet bénéfique sur la maîtrise du code », affirme ainsi le rapport de synthèse* du Cnesco en 2016.

Si vous lisez en mettant le ton et en respectant la ponctuation,
vous donnez du sens et de la couleur à votre texte
🎨

Mais lire à voix haute peut aussi aider à mieux comprendre ce qu’on lit. Si vous lisez en tenant compte de la ponctuation, en accentuant les mots importants, en « mettant le ton » 😂 (par exemple dans un dialogue), vous donnez de la vie et de la couleur à votre texte. A l’oral, on va aussi spontanément rapprocher les groupes de mots qui vont ensemble.

Par exemple : « [Tôt le matin, tandis que la ville s’éveillait à peine,] [elle s’installait à son bureau] [pour une longue journée de travail] ». On entend bien en lisant à haute voix que « une longue journée de travail » constitue un même groupe nominal.

  • * : Rapport de synthèse : « Lire, comprendre, apprendre. Comment soutenir le développement de compétences en lecture? », Recommandations du jury de la conférence de consensus, Cnesco.

Conseils méthodo aux étudiants

Une ampoule lumineuse éclaire un livre ouvert

Concrètement, si vous peinez face à l’écrit dans vos études, n’hésitez donc pas à repasser par l’oral pour améliorer la compréhension et « apprivoiser » les textes. Les neuroscientifiques observent d’ailleurs que les zones du cerveau activées dans la compréhension 🧠💡 sont les mêmes🥇 dans une lecture en silence 📚 ou à voix haute 📣.

Pour bien articuler l’oral et l’écrit, vous pouvez par exemple :

  • Lire vos cours ou vos documents à voix haute en veillant à bien tenir compte de la ponctuation et de la construction des phrases pour donner le sens.
  • Reformuler oralement ce que vous avez compris ; imaginez-vous par exemple en train d’expliquer la notion à quelqu’un.
  • Dans des matières littéraires qui nécessitent la lecture d’oeuvres complètes, écouter la version audio du livre si elle existe.
  • Enregistrer votre lecture à voix haute pour pouvoir vous écouter et vous améliorer
  • Visionner une vidéo pédagogique dans laquelle un enseignant présente l’une des notions évoquées dans votre cours. Vous bénéficiez alors de la puissance explicative de l’oral et de celle du visuel si l’enseignant montre un schéma ou un dispositif.

Après tout cela, vous pouvez revenir à vos textes – cours, oeuvres, documents – et constater que votre lecture (silencieuse) va être plus aisée. En effet le passage par l’oral aide à défaire des noeuds de compréhension. Souvent aussi, il incite davantage à rechercher la signification des mots inconnus qu’une lecture silencieuse, et vous butez moins en relisant le texte.

Passer par l’oral pour améliorer l’expression écrite

La pratique de l’oral permet aussi de développer d’autres compétences importantes, comme la confiance en soi ou la communication avec les autres. Mais restons ici sur les questions de compréhension avec une dernière astuce méthodo non plus dans la lecture mais dans l’expression écrite💻 🖊 .

Nous en parlons dans le module du parcours « Apprendre à apprendre » consacré aux astuces pour sortir des blocages. Souvent en effet, on peut être bloqué lorsqu’on a commencé à rédiger un texte mais que l’on n’arrive plus à poursuivre. Soit parce que l’on ne sait plus trop ce que l’on veut dire❓ . Ou que l’on n’arrive plus à articuler les idées.

Questionnez-vous et répondez à haute voix !

L’astuce consiste alors à se demander tout simplement : « A cet endroit du texte, qu’est-ce que je veux dire ?🧐 »… puis à formuler oralement la réponse de façon très directe et très simple. « Je veux dire que… »

L’oral permet d’exprimer ses idées de façon beaucoup plus directe que l’écrit qui s’englue vite dans la lourdeur des phrases et l’obscurité des abstractions.

Le passage par l’oral permet à ce moment-là d’exprimer son idée de façon claire 💡, brève, sans fioritures ni grandes phrases. Je conseille alors d’écrire tout de go ce qu’on a dit, sans se préoccuper du style afin de ne pas reperdre le fil de sa pensée. Car l’oral permet d’exprimer les idées de façon beaucoup plus directe et spontanée que l’écrit qui s’englue vite dans la lourdeur des phrases et l’obscurité des abstractions.
Alors dès que vous ne comprenez pas ce que vous lisez ou que vous tentez d’écrire, passez à l’oral et vous allez voir que tout vous paraîtra beaucoup plus simple.

A lire si vous préparez le grand oral du bac
Grand oral du bac : comment capter l’attention dès l’introduction ?
Grand oral du bac : 5 minutes chrono à préparer comme un expert

Partager l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIRE AUSSI :

Michèle Longour

Michèle Longour

Journaliste Education & Apprentisage, auteur et fondatrice du projet Méthodo Campus.

En savoir plus

NEWSLETTER

ARTICLES RECENTS

Nos ebooks
rubriques et sujets

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouveaux articles sur l'actualité des méthodes d'apprentissage !

Entrez vos informations ci-dessous :

[[CSRF]]